Comment choisir son wakeboard ?

Quelle planche choisir ? Câble, park, bateau, module, wakeskate…

• Derrière un bateau : En utilisation classique, tracté par un palonnier, en mer ou sur plan d’eau douce. Pour cette utilisation, les planches de wakeboard spécifiques bateau sont les plus adaptées, plus grandes, avec une meilleure accroche sur l’eau.

Il existe des planches dédiées au Wakesurf sont spécifiques à la pratique en bateau, avec une plus grande surface pour surfer le sillage sans l’aide d’un palonnier ! Surfez à l’infini ! .


• Dans un Wakepark, tracté par un système de téléski nautique, les impacts sont plus violents, les planches de park (autrement nommées planches de câble) sont donc plus résistantes pour compenser. La flexibilité de la planche est un autre paramètre important en park pour fournir au rideur un « pop » naturel et progressif lors de sauts !

En park, l’arrivée de modules de sauts et de rails force les constructeurs à développer des technologies qui protègent les planches, toujours plus sollicitées. Ainsi pour une utilisation en module, veuillez choisir une planche spécifique qui aura surement une semelle et des rails renforcés ainsi que des dérives amovibles. Ceci assurera la durabilité de votre planche en toutes circonstances !

Les planches de Wakeskate, qui appartiennent plutôt à la catégorie « park », sont en réalité aussi bien adaptées à la pratique en bateau qu’en park, ces planches plus petites et sans chausses sont faites pour s’amuser sur tout type de terrain ! Ce sont des planches réactives et joueuses pour les skateurs dans l’âme ! >


Quelle taille choisir ?

La taille à choisir à choisir dépend, comme vu ci-dessus de la pratique la plus courante (câble ou bateau) MAIS aussi de votre gabarit et de vos préférences personnelles. Plus un wakeboard est court, plus il sera léger, maniable et facilitera les rotations. En revanche, la surface réduite de la semelle rendra les réceptions plus délicates, la planche jouera moins son rôle d'amortisseur et l'équilibre sera plus difficile à trouver.
Une planche plus grande rendra les réceptions plus faciles et favorisera la stabilité.

    En règle générale, il faut suivre les dimensions suivantes :
  • Pour les enfants : Planche de 115 à 125 cm.
  • Pour les ados : Planche de 125 à 135 cm.
  • Pour les femmes de petit gabarit : Planche de 120 à 130 cm.
  • Pour les pratiquantes plus grandes ou de niveau expert : Planche de 130 à 140 cm.
  • Pour les hommes de moins de à 70 Kg : Planche de 135 à 145 cm
  • Pour les hommes entre 70 Kg et 80 Kg : Planche de 138 à 150 cm
  • Pour les hommes de plus de 80 Kg : Planche de 150 cm minimum.

 


Quelles chausses choisir ?

Les chausses ouvertes: sont parfaites pour débuter et peuvent s’adaptent à différentes tailles de pied ! Pour plusieurs utilisateurs.

Les chausses fermées: maintiennent mieux vos pieds lors de sessions freestyle plus engagées mais ne couvrent que peu de pointures, elles sont donc réservées aux rideurs confirmés à experts qui ne grandissent plus des pieds ! Pour une utilisation personnelle.


Lexique technique

Chausses : Ce sont les chaussures qui maintiennent vos pieds à la planche, aussi appelées « Boots ».

Flex : c’est la flexibilité de la planche, elle sert surtout à prendre un meilleur appel sur les sauts (le fameux « pop »), et permet également une meilleure réception pour les rideurs confirmés à experts. A l’inverse, une planche rigide sera plus stable et plus adaptée à des utilisateurs débutants.

Module : c’est une rampe ou un rail sur lesquels sont réalisés des figures en Park.

Park : c’est une discipline de Wakeboard réalisée en eau douce, la traction du palonnier est entrainée par un treuil électrique, aussi appelé « téléski nautique » ou « câble-park ».

Pop : c’est la prise d’appui qui emmagasine et relâche l’énergie nécessaire à faire un saut sans l’aide de module.

Rocker : c'est la courbure de la planche, ce paramètre joue sur la vitesse et la nervosité de celle-ci. Il y a le rocker continu.

Rocker continu : présente une courbure régulière d’un bout à l'autre de la planche et privilégie la vitesse et la stabilité au pop.

Rocker 3 niveaux : se compose de trois parties distinctes, le centre du wake relativement plat et les deux spatules plus relevées. Il sera moins rapide mais beaucoup plus nerveux : meilleur pour le « pop ».

Semelle : c’est le dessous de la planche, qui est très sollicitée lors de la pratique en modules, et donc q ui peut être renforcée pour cette pratique spécifique. Wake : c’est la planche qui sert à la pratique du wakeboard.